Ostéopathie

Andrew Taylor Still :

fondateur de l'ostéopathie 

 

 

Andrew Taylor Still (1828-1917) est le fondateur de l'ostéopathie, thérapie douce et manuelle, qui s'appuie sur l'anatomie et la physiologie du corps. Cette médecine consiste à examiner et traiter un patient dans sa globalité dans le but de rétablir l'harmonie du corps.

 

L'ostéopathe a pour rôle de réduire les dysfonctions ostéopathiques en respectant les principes fondamentaux tout en ajustant les systèmes du corps. En effet, les systèmes fonctionnent en interrelation par la vascularisation, le système nerveux, le système lymphatique, le système endocrinien, etc. Il faut aussi tenir compte de chaque structure du corps car elles possèdent leur propre fonction physiologique.

 

De plus, le corps dispose d'un mécanisme d'auto-guérison : l'homéostasie. De nombreux systèmes de réparation, d'adaptation ou de défense permettent de rétablir l'équilibre.

L'ostéopathie de nos jours

 

A l'époque d'A.T Still (1828-1917), l'ostéopathie n'était pas aussi complète. Elle se résumait à la manipulation des os et des muscles. De nos jours, nous savons que toute dysfonction viscérale aura des répercussions au niveau des muscles, des tendons, des viscères, du crâne, etc. Il est donc nécessaire d'évaluer l'état général, incluant le structurel, le viscéral et le crânien.